30 mai 2018 – Bruits de voisinage – Isolation acoustique entre maisons mitoyennes

Monsieur et Madame P. font face à un problème de bruits de voisinage entre locataires.

Ils sont en effet propriétaires de deux maisons mitoyennes qu’ils mettent en location dans le Namurois. Dans une des deux maisons habite un couple avec bientôt deux enfants. Madame est accueillante d’enfants dans la maison. Dans l’autre maison, habite une dame seule. Le mode de vie de ces deux ménages est donc totalement différent. D’un côté, le bruit est continu, de l’autre, il fait très calme.

La dame est dérangée par le bruit de ses voisins et demande aux propriétaires d’intervenir.

Les propriétaires on déjà effectués quelques travaux d’insonorisation qui n’on, apparemment, pas été très utiles. Ils contactent alors Resolution Acoustics pour faire le point sur la situation.

La première chose est de quantifier les performances acoustiques initiales et de comparer les résultats aux valeurs actuellement exigés par la norme NBN S 01-400-1:2008.

Le graphique suivant illustre l’isolation acoustique aux bruits aériens entre cuisine d’un côté du mitoyen et salle à manger de l’autre côté.

Isolement acoustique aux bruits aériens

Isolement acoustique aux bruits aériens

Le résultat (65 dB – courbes noire et grise) est nettement supérieur à la valeur demandée par la norme dans ce cas (58 dB – courbe verte); pourtant, il est pratiquement possible de comprendre la conversation des voisins…bâtiment

A d’autres endroits, le mitoyen s’avère acoustiquement plus faible.

L’analyse détaillée des différents relevés nous permet de comprendre l’origine de l’inconfort de la locataire. Comme souvent, le problème n’a pas une origine unique mais résulte de la conjonction de différents facteurs défavorables.

Il a alors été possible de cibler les zones à traiter en priorité. Nous avons ensuite proposé des traitements spécifiquement adaptés au problème rencontré et compatible avec les contraintes techniques (encombrement et masses sur la structure du bâtiment notamment). Une telle mission permet également au propriétaire de connaître sa part de responsabilité et d’anticiper les éventuels litiges qui pourraient résulter d’un problème de bruit de voisinage.

 

resolution30 mai 2018 – Bruits de voisinage – Isolation acoustique entre maisons mitoyennes

7 mars 2018 – BnB City Namur

BnB City est un nouvel établissement hôtelier situé Rue de la Halle, 15 à Namur. Grâce à sa situation exceptionnelle en plein cœur du centre historique, l’établissement affiche souvent complet. Il dispose en effet d’une très bonne notation sur les différents sites de réservation en ligne et pratique des prix raisonnables.

Soucieuse d’offrir des prestations haut de gamme et attentive aux avis de ses clients, la direction a souhaité améliorer d’avantage l’insonorisation de la façade de l’établissement.

La problématique

De part sa situation exceptionnelle, les commerces et autres terrasses entourent l’établissement. Cela induit inévitablement des nuisances sonores extérieures qu’il convient de limiter au mieux pour le confort des clients de l’hôtel.

C’est donc à Resolution Acoustics que la direction du BnB a confié la mission d’audit acoustique. Comme toujours, nous faisons preuve de la plus grande flexibilité. Nous sommes donc intervenu dans un créneau horaire serré, entre le départ des clients et avant l’arrivé des nouveaux clients. Nous ne voulions pas induire un manque à gagner pour l’exploitant.

L’analyse commence par un relevé minutieux de la composition des façades. Nous avons par exemple constaté que des clients avaient mal refermé certaines fenêtres. Nous analysons également le système de ventilation et de chauffage / climatisation pour comprendre le comportement et le ressenti de la clientèle de l’établissement. L’analyse se poursuit par des mesures de l’isolation acoustique de la façade, dans différentes chambres.

Tests acoustiques dans une chambre

Tests acoustiques dans une chambre

Nous dépouillons et analysons ensuite les relevés. Les résultats sont comparés aux valeurs usuelles pour ce type d’établissement dans ce type de quartier.

La composition des façades explique parfaitement les performances mesurées. Nous pouvons alors identifier les points faibles.

La solution

Nous proposons alors une série de recommandations pour améliorer le confort acoustique des occupants avec le meilleur rapport efficacité / prix possible. Un hôtel doit garder une certaine rentabilité. Il n’est donc pas question de tout casser et tout refaire… L’intérêt de l’étude est justement de cibler les points faibles pour agir le plus rationnellement possible.

Comme toujours, nous assurons également une assistance technique après la remise du rapport. Nous contrôlons par exemple les offres que la direction a reçu afin de vérifier que les produits proposés répondent aux exigences et que les prix soient réalistes.

Un projet? Une question? Contactez-nous!

resolution7 mars 2018 – BnB City Namur

17 février 2018 – 10 ans de la norme acoustique pour les immeubles d’habitation – bilan

La « nouvelle » norme acoustique pour les immeubles d’habitation a 10 ans

En janvier 2008 était publiée la norme acoustique belge NBN S 01-400-1 : Acoustique – Critères acoustiques pour les immeubles d’habitation. Cette norme remplaçait l' »ancienne » norme NBN S01-400 qui datait de 1977 (je n’étais alors même pas né!). La « nouvelle » norme a été publiée au Moniteur belge le 15/5/2008 et depuis lors, tout dossier de demande  de permis pour des logements doit intégrer les moyens permettant le respect de cette norme. 10 ans après, nous constatons très régulièrement que ce n’est toujours pas le cas. Dans certains cas, cette norme n’est pas connue des professionnels de la construction; promoteurs, architectes ou entrepreneurs; avec des conséquences souvent dramatiques…

Un cas concret…

Monsieur X. habite une maison 3 façade depuis 2016. Il en est le premier propriétaire de cette maison aménagée dans une partie d’un ancien corps de ferme. La maison mitoyenne à la sienne – dans le même corps de ferme – était à vendre et donc inoccupée depuis lors. Dernièrement, cette maison a été vendue et des travaux d’aménagement y on été entrepris ; pose d’une cuisine équipée, meubles sur-mesure, etc. Alors que la maison de son voisin n’était toujours pas habitée, Monsieur X. a constaté un manque important d’isolation acoustique. C’était une grande déception pour lui!

Monsieur X. prend donc contact avec Resolution Acoustics. Sa démarche initiale est de savoir quoi faire pour remédier efficacement au problème – pris comme une fatalité.

Au fil de notre conversation, Monsieur X. apprend qu’une norme existe. Il s’avère même qu’elle est bien applicable dans son cas, malgré le fait que sa maison est issue de la rénovation d’un bâtiment existant. Il est donc en droit de s’adresser au promoteur pour obtenir réparation.

Remarque :

Il est parfois possible de déroger à cette norme. C’est par exemple le cas lorsque les contraintes techniques rendent impossible le respect de certains critères de la norme dans le cas d’une rénovation notamment. La maison de Monsieur X. est issue d’une rénovation d’un bâtiment existant mais une dérogation n’est pourtant pas applicable pour plusieurs raisons:

  1. Il y a eu un changement d’affectation du bien. Celui-ci est passé d’une maison individuelle avec des dépendances liées à une exploitation fermière (une grange notamment) en un ensemble de maisons mitoyennes,
  2. Les travaux entrepris étaient très importants. Les planchers et les séparations entre maisons ont été créés de toutes pièces. Seuls certains murs de façade et de refends ont été conservés. Il s’agit de murs en pierre du pays, très épais. La toiture de l’ensemble est neuve, y compris la charpente.

Dans le cas de Monsieur X. ces dérogations ne sont pas applicables. L’ensemble des critères de confort acoustique de la norme doivent donc être respectés.

Notre mission

Dans le cadre d’un potentiel litige naissant entre le nouveau propriétaire et le vendeur il est tout d’abord essentiel d’établir s’il y a un dommage et un préjudice.

Nous avons donc réalisé des mesures d’isolement acoustique entre maisons pour déterminer les performances acoustiques réelles. Ces mesures sont réalisées en toute impartialité. Les résultats de mesures sont comparés aux critères de la norme. Il n’est en effet pas rare qu’un client se plaigne alors que les critères de la norme soient respectés. Il faut par exemple savoir que le critère de confort acoustique normal de la norme (celui qui est applicable par défaut) ne permet « que » de satisfaire 70% des occupants. Cela signifie que dans un immeuble de 10 appartements qui respectent tous les critères de confort acoustique normal de la norme, il est possible d’avoir 3 familles qui se plaignent du bruit.

L’analyse des relevés a démontré que certaines interfaces respectaient la norme, mais d’autres pas.

Pour les interfaces conformes pour lesquelles Monsieur X. se plait du bruit, nous avons étudié des traitements à mettre en œuvre, à ses frais, pour améliorer la situation.

Pour les interfaces non conformes, le dommage est avéré. Monsieur X. va donc contacter le vendeur et avertir son notaire. Notre analyse a permis de constater que les principales causes de non respect sont malheureusement liées à un défaut de conception et d’exécution.

 

Réflexion autour du non respect de la norme…

La question que l’on nous pose souvent est : qui doit payer les travaux de correction acoustique? Le propriétaire? Le promoteur? L’Architecte? L’Entrepreneur?

Un terme qui revient souvent est : vice caché.

Au moment d’acheter une habitation neuve, tout candidat propriétaire est en droit d’attendre le respect de la norme acoustique. Cela ne devient un argument commercial que si l’on évoque un niveau de confort acoustique supérieur. Et dans ce cas, la norme prévoit des critères plus strictes qui permettent de satisfaire 90% des occupants.

Dans certains cas, il n’est pas possible, pour le candidat acquéreur, de se rendre compte d’un manque de confort acoustique. C’est par exemple le cas si on achète une habitation sur plan ou si, lors de la visite, il n’y a personne chez le voisin, etc. La performance acoustique n’étant pas directement et facilement mesurable par le candidat acquéreur, il peut donc s’agir d’un vice caché.

A qui la faute? Qui est responsable du manque de performance acoustique?

Le Promoteur? A priori non puisqu’il a confié la construction à des professionnels de la construction.

L’Architecte? Il a une obligation de moyens, pas de résultat. Cela signifie qu’il doit prévoir tous les moyens permettant de satisfaire aux critères acoustiques. C’est exactement la même chose que pour l’isolation thermique et la PEB. S’il s’avère que la composition d’une paroi ne permet pas d’atteindre les critères de la norme acoustique, il s’agit donc d’une erreur de conception qu’il doit assumer. Il existe d’ailleurs des assurances spécifiques. Il doit également contrôler la qualité de l’exécution et veuillez au respect de ses prescriptions et à la qualité de la mise en oeuvre. En matière d’acoustique, certains architectes se font assister par des acousticiens.

L’Entrepreneur? S’il a mis en oeuvre les prescriptions de l’Architecte en respectant les règles de l’art, il ne craint rien. Il n’est cependant pas rare que l’analyse d’une non conformité révélé un défaut de mise en oeuvre.

Chaque cas est donc spécifique.

Qui va payer?

Dans certains cas, le défaut est facilement corrigeable. Prenons le cas d’un manque d’étanchéité d’un châssis de fenêtre suite à un mauvais réglage. Le poseur envoit un technicien pour régler le châssis – problème réglé. Le préjudice est limité.

Dans d’autres cas, ce n’est pas si simple. Prenons le cas d’un manque d’isolation acoustique aux bruits de chocs entre habitations mitoyennes.

L’architecte a-t’il prévu une structure dédoublée? Ce n’est pas forcément si évident…

Cette structure dédoublée est-elle correctement exécutée? Un pont de mortier dans le creux d’un mur double peut créer un pont acoustique qui anéanti complètement les performances acoustiques.

Que faire à posteriori? Il n’est pas possible de passer une lame de scie entre deux habitations mitoyennes à posteriori. Les travaux qui touchent à la structure-même du bâtiment sont en général des travaux lourds qui rendent impossible l’utilisation du logement durant les travaux.

Reprenons le cas du mur mitoyen qui aurait bien été prévu dédoublé par l’architecte mais qui aurait été mal exécuté. Il est avant tout nécessaire de reloger l’occupant durant les travaux. Cela a un coût : location temporaire, frais de déménagement, frais liés aux démarches administratives, etc. Il faut ensuite protéger le bâtiment et les meubles qui sont restés sur place. Il faut ensuite ouvrir le mur mitoyen pour contrôler la désolidarisation, trouver et supprimer les ponts phoniques. Ce sont des travaux lourds! Les murs sont ensuite réparés et de nouveaux tests acoustiques sont réalisés pour contrôler le résultat. Si tout est en ordre, le bâtiment est nettoyé puis rendu à son occupant qui réemménage.

Toutes ces démarches représentent un coût très important.

Qui est responsable?

L’Architecte a-t’il suffisamment contrôlé l’exécution? A-t’il suffisamment conscientisé l’Entrepreneur aux risques liés à un défaut d’exécution? L’Entrepreneur a t’il travaillé selon les règles de l’art? L’analyse des différents documents contractuels doit permettre d’établir les responsabilités des différents intervenants. S’en suit une bataille juridique pour savoir qui va payer et combien. Cette étape peut durer… longtemps…

Compte-tenu des montants mis en jeu, il n’est pas rare qu’une solution alternative soit envisagée. Il est parfois proposé au propriétaire une compensation financière plutôt que d’entreprendre de lourds travaux correctifs. Dans ce cas, il est cependant indispensable de repasser devant le notaire pour d’une part corriger le prix d’achat et ajuster les taxes et frais qui en découlent et d’autre part acter officiellement le fait qu’une non conformité acoustique existe. En cas de revente, le propriétaire évite ainsi les problèmes. Le prix de revente sera adapté en fonction de cette non-conformité. Si elle semble tentante, cette solution n’en est cependant pas une dans la mesure au l’inconfort acoustique subsistera.

En conclusion

Un achat immobilier est, pour la plupart d’entre nous, l’investissement de toute une vie. Les conséquences d’une non conformité acoustique vont bien souvent au-delà de ce que l’on imagine. Pourtant, un niveau de confort acoustique normal n’est pas un luxe.

10 ans après l’entrée en vigueur de la « nouvelle » norme, nous constatons encore de très nombreuses non conformités qui sont souvent dramatiques pour les occupants.

En temps que candidat acquéreur, n’hésitez pas à questionner le promoteur sur les qualités acoustiques du bien que vous convoitez. Demandez-lui par exemple s’il y a eu des mesures acoustiques de contrôle en fin de travaux? Un acousticien a-t’il participé au projet? Soyez attentif à l’acoustique lors des visites.

En temps qu’Architecte, l’hésitez pas à vous faire assister par un acousticien.

En temps qu’Entrepreneur, êtes-vous suffisamment formé? Connaissez-vous les règles de l’art de votre profession?

 

Un projet? Une question? Contactez-nous!

 

 

 

 

 

resolution17 février 2018 – 10 ans de la norme acoustique pour les immeubles d’habitation – bilan

16-03-2017 – Etude acoustique d’un loft à Liège

Monsieur S. est propriétaire d’un loft à Liège, dans un ancien bâtiment industriel réaménagé. Le loft se situe sous la toiture mais au-dessus et à côté d’autres logements. Monsieur S. est musicien et aime recevoir des amis chez lui. A plusieurs reprises, les voisins de Monsieur S. se plaignent de bruits provenant de chez lui. Le manque d’isolation acoustique est tel que Monsieur S. ne se sent plus bien chez lui!

 

Monsieur S. prend donc contact avec Resolution Acoustics et un devis d’étude est rapidement établi et accepté. L’étude démarre alors par une série de mesures acoustiques entre logements et par des mesures du confort acoustique interne du loft.

Résultats

Les mesures sont ensuite dépouillées et analysées et les résultats sont comparés aux normes en vigueur.

  • L’isolement aux bruits aériens entre logements sont trop faibles aussi bien vers le logement d’à côté que vers les logements situés en-dessous.
  • L’isolement aux bruits de chocs est insuffisant vers les logements situés en dessous.
  • D’une façon générale les différents logements sont réverbérants ce qui amplifie la sensation d’inconfort.

Solutions

Il est nécessaire d’agir à différents niveaux. Monsieur S. souhaite une amélioration réellement significative. Nous envisageons ensemble des travaux qui au final ‘avèrent conséquents. Selon les souhaits de Monsieur S., Resolution Acoustics dimensionne des traitements adaptés aux défauts mesurés, donc réellement efficaces et compatibles avec les contraintes techniques du bâtiment. A la demande de Monsieur S. les traitements acoustiques intègrent également un nouveau chauffage par le sol. Nous profitons également de certains travaux pour prévoir les bases d’un futur local de répétition de musique…

Travaux

Les travaux ont commencé par une phase de démontage de certains éléments existants ce qui nous donne l’occasion d’inspecter des zones jusqu’alors inaccessibles. Nous profitons de cette visite pour faire le point avec Monsieur S. et son entrepreneur sur la qualité de réalisation. Nous réalisons d’ailleurs sur chantier une petite maquette du traitement à mettre en oeuvre afin de s’assurer que tout est bien compris.

 

Maquette

En acoustique, la qualité d’exécution et le soin apporté aux détails fait toute la différence. Compte-tenu des efforts consentis par Monsieur S. et les budgets investis, il serait dommageable d’obtenir un résultat médiocre des suites de négligences lors de la mise en oeuvre…

Resolution Acoustics assure toujours une assistance technique à ses clients et aux entreprises en charge des travaux préconisés. Notre objectif : un résultat conforme à 100 % aux attentes de nos clients.

Les travaux sont toujours en cours à l’heure de rédiger ces lignes.

 

Un projet? Une question? Contactez-nous!

resolution16-03-2017 – Etude acoustique d’un loft à Liège

09-02-2017 – Mesures de contrôle des performances acoustiques d’un immeuble à appartements à Mouscron

Monsieur M. est propriétaire de plusieurs appartements dans un nouvel immeuble à Mouscron. Ses locataires se plaignent du manque de confort acoustique de l’immeuble. Monsieur M. fait part de son problème à l’association des copropriétaires qui décide de faire réaliser des mesures de contrôle par Resolution Acoustics, en toute impartialité.

Nous avons réalisé différentes mesures :

  • isolement aux bruits aériens entre logements,
  • isolement aux bruits aériens des façades,
  • bruits de choc entre logements,
  • bruit des équipements techniques (mesures du bruit de la ventilation, mesures du bruit d’écoulement d’une chasse d’eau d’un appartement situé au-dessus, etc.)

Toutes les mesures sont réalisées conformément aux normes en vigueur.

Les résultats des mesures sont comparés aux performances imposées par la norme NBN S 01-400-1 (2008) : Critères acoustiques pour les immeubles d’habitation.

Constat

Sur 7 mesures réalisées, 4 ne sont pas conformes aux critères de la norme. Les locataires se plaignent donc à juste titre. L’association des copropriétaires va dès lors interpeller le promoteur et son architecte sur base de notre rapport afin de corriger les problèmes observés.

Causes et remèdes

Selon les cas, les non-conformités observées sont dues à des défauts de conception ou de mise en oeuvre.

Dans le cas de la façade côté rue, l’isolement est insuffisant. Les mesures ont permis de constater que ce sont les aérateurs installés dans les châssis de fenêtres qui sont la principale cause de ce manque de confort. Le modèle installé ne présente pas une atténuation acoustique suffisante. Dans ce cas, le remplacement des aérateurs par un modèle « acoustique » pourrait éventuellement régler le problème. Bien que contraignante, une telle intervention reste « réaliste ».

En ce qui concerne l’isolement aux bruits de choc entre appartements superposés, il semble que les protections acoustiques prévues sont insuffisantes et que la pose du sol ne soit pas réalisée conformément aux « règles de l’art ». Dans ce cas, les mesures correctives sont très lourdes car elles peuvent aller jusqu’à la démolition du revêtement de sol et des chapes. Cela implique non-seulement une privation de jouissance des appartements durant la durée des travaux mais également la nécessité de reloger les occupants… Outre le prix des travaux, les contraintes deviennent rapidement insurmontables et rendent impossible l’exécution ce genre d’intervention. Au final, personne n’est gagnant…

Le rôle de Resolution Acoustics

Dès la conception

Afin d’éviter ce genre de situation embarrassante, nous recommandons toujours à nos clients de nous impliquer dans un projet immobilier dès la conception. En effet, changer quelques traits sur un plan ou quelques paragraphes dans un cahier des charges ne coûte pas grand chose. Au stade de l’esquisse, nous optimisons la distribution des locaux. Au stade de la conception, nous analysons, calculons et prévoyons les moyens nécessaires au respect des normes acoustiques en vigueur. Nos cahier des charges décrivent les matériaux et les techniques de mise en oeuvre. Nous définissons également les limites de responsabilité entre les différents intervenants et nous assurons une assistance technique aux auteurs de projets ainsi qu’à leurs conseillés techniques (chauffage, ventilation, climatisation, sanitaires, etc.).

En cours de travaux

Nous effectuons des visites de contrôles sur chantier pour :

  • Vérifier la conformité des matériaux mis en oeuvre,
  • Valider d’éventuelles variantes,
  • Vérifier la bonne mise en oeuvre des matériaux,
  • Participer à certaines réunions de chantier,
  • Répondre aux questions des entreprises,
  • Réaliser des tests de performances acoustiques pour valider la bonne exécution,
  • Etc.

Mesures en fin de travaux

Nous réalisons des tests des performances acoustiques réelles (comme ci-dessus) alors que les appartements sont inoccupés. Ces tests permettent d’attester du respect des normes ce qui constitue un argument commercial indéniable.

 

Un projet? Une question? Contactez-nous!

 

 

resolution09-02-2017 – Mesures de contrôle des performances acoustiques d’un immeuble à appartements à Mouscron

18-01-2017 – Confort acoustique – Etude de cas

Le 21 octobre 2016, Monsieur Lepage fait appel à Resolution Acoustics pour un problème de confort acoustique dans son bureau qui est également le local dans lequel il crée de la musique électronique.

Situation initiale

Durant son appel, nous décortiquons la problématique rencontrée. Nous transmettons à Monsieur Lepage les coordonnées d’un poseur spécialisé dans sa région qu’il contacte.

Un devis de réalisation est en préparation mais, compte-tenu de la spécificité du local, le poseur nous demande de réaliser une analyse acoustique précise. Notre analyse tient compte des contraintes techniques et des demandes du client ainsi que de l’utilisation du local. Nous réalisons les mesures acoustiques de la situation initiale le 2 novembre 2016.

L’analyse des résultats de mesures nous conduit à modifier légèrement la solution envisagée initialement par le poseur pour offrir le meilleur résultat possible.

Les travaux sont rapidement effectués, à la plus grande satisfaction de tous.

Situation après traitement acoustique

Le 30 novembre 2016, nous réalisons donc une mesure de contrôle afin de s’assurer que le résultat souhaité est bien obtenu.

Le graphique ci-dessous permet de comparer la durée de réverbération mesurée avant traitement (situation initiale), la durée de réverbération calculé sur base des recommandations faites (prévision) et la durée de réverbération réellement mesurée après traitement (résultat).

Amélioration du confort acoustique

Résultats acoustiques de la situation avant traitement – puis calculé après traitement et finalement réellement mesuré

La première constations est que les prévisions de Resolution Acoustics sont précises et fiables. Nos outils de calculs nous permettent d’évaluer avec précision l’efficacité d’un traitement acoustique absorptif. Resolution Acoustics développe en interne de nombreux outils de calculs et d’analyse. Cela nous permet de recommander les traitements le mieux adaptés en fonction des contraintes techniques, esthétiques et budgétaires. Nous disposons d’une très large base de données de matériaux acoustiques. Chaque information de cette base de données est analysée et validée avant d’être utilisée.

Le résultat pour Monsieur Lepage est qu’il dispose maintenant d’un espace de travail confortable et performant qui lui permet d’accroître encore d’avantage la qualité de ses compositions musicales.

Nous avons optimisé la position des enceintes dans son local en fonction de sa position de travail. Nous avons également égalisé ses enceintes au mieux pour obtenir un résultat fidèle et précis, avec de la dynamique et une image spatiale ample.

Notre plus grande satisfaction dans ce cas est sans nul doute le large sourire sur le visage de Monsieur Lepage à la fin de notre mission.

 

Voici ce qu’il en dit :

« Lors d’une recherche sur internet, j’ai trouvé « Resolution » vraiment par hasard.

Je devais impérativement résoudre un gros problème d’acoustique dans mon local servant à la fois de bureau professionnel et de studio de production musical.

Monsieur Hermans est quelqu’un de génial, je suis vraiment plus que satisfait de ses services.

Il a non seulement effectué les tests pour détecter les problèmes de mon local mais il m’a également dirigé vers une personne qui a mis en place les solutions acoustiques adéquates par rapport à ses recommandations.

Un audit a été fait avant et après traitement du local afin de déterminer l’efficacité des solutions mises en place.

Un troisième audit a été réalisé pour le placement de mes enceintes de monitoring.

Résultat : EXCEPTIONNEL !

En résumé : rapidité, efficacité, professionnalisme, disponibilité

Vincent Lepage »

 

 

Vincent Lepage

Courtier en crédits et assurances

(Spécialiste en prêt à tempérament et prêt hypothécaire)

Rue Surfosse 2 B-4577 Modave

Tel : +32(0)85.23.25.39 – Fax : +32(0)85.31.17.99 – Web : http://www.astuce-credit.be

Ouvert du lundi au vendredi de 10h00 à 18h00 (uniquement sur rendez-vous)

 

 

 

Un projet d’acoustique de salle? Une question? Contactez-nous!

resolution18-01-2017 – Confort acoustique – Etude de cas

27 juin 2016 – Resolution améliore la confidentialité vis-à-vis du voisin mitoyen

Etude de cas

Madame D. a fait appel à Resolution Acoustics début avril. Elle entendait son voisin lorsqu’elle était dans son salon ou sa chambre à coucher. Elle pouvait comprendre les conversations et entendre les bruits de couverts chez son voisin. Elle avait le sentiment de ne plus être chez elle et n’utilisait pratiquement plus son salon, tant la problématique liée au manque de confidentialité la dérangeait.

Le bâtiment a une centaine d’années et Madame D. y habite depuis près de 20 ans. La gêne n’est cependant apparue qu’après l’emménagement du voisin locataire actuel qui, avec deux jeunes enfants, ont une vie plus animée que les locataires précédents.

Comment ça se passe?

La première étape de notre mission a consisté à réaliser des mesures de l’isolation acoustique du mitoyen aux bruits aériens et aux bruits de choc. Avec l’accord du voisin locataire, nous avons installé un générateur de bruit aérien et un générateur de bruit de choc dans leur séjour afin d’évaluer la performance acoustique réelle du mitoyen. L’analyse de ces mesures a confirmé le bien-fondé de la plainte de Madame D. L’isolement acoustique aux bruits aériens du mitoyen entre séjours était près de 5 dB moins bon que la valeur actuellement recommandée par les normes.

Un sondage du mitoyen a été réalisé pour affiner l’analyse et permettre de sélectionner le meilleur traitement acoustique possible compte-tenu des contraintes techniques liées au bâtiment et notamment l’encombrement et les surcharges admissibles sur les planchers. Après une analyse exhaustive, un cahier des charges des travaux a été rédigé et soumis à Madame D. Avec ce document, elle a pu consulter les entreprises de son choix.

Quelle garantie?

Avec la solution qui nous avions recommandée, nous avions garanti une amélioration de 10 dB.

Les travaux se sont terminés fin juin et ont nécessité seulement deux jours ouvrables, finitions comprises! Nous avons contrôlé le bon déroulement des travaux en cours de chantier. Ces visites sont indispensables pour éviter autant que possible les défauts de mise en oeuvre. C’est également l’occasion de répondre aux questions de l’entreprise.

Quel résultat?

Nous avons effectué de nouvelles mesures d’isolement après travaux. Ces mesures permettent de vérifier la performance réelle apportée par ce traitement. Elles permettent également de contrôler la qualité de mise en oeuvre. Le graphique ci-dessous permet de comparer les résultats :

Graphique de l'amélioration de l'isolement acoustique aux bruits aériens entre séjours mitoyens

Graphique de l’amélioration de l’isolement acoustique aux bruits aériens entre séjours mitoyens

L’amélioration réellement mesurée après travaux est de plus de 14 dB!

D’après Madame D., les conversations des voisins ne sont plus compréhensibles et à peine perceptibles lorsqu’il fait calme. La situation est devenu selon elle « très confortable ».

Un projet? Une question? Contactez-nous !

 

 

resolution27 juin 2016 – Resolution améliore la confidentialité vis-à-vis du voisin mitoyen